By Gaëlle Vandeportaele

Picture courtesy of Révolte-Toi Sciences Po Reims

Les événements qui se déroulent au campus s’enchaînent et nous, étudiants, ne savons plus où donner de la tête afin de participer à toutes les conférences, expositions, débats… Hier soir à Reims se déroulait le Choc – Révolte Toi Sciences Po, concours de débat entre l’équipe parisienne et l’équipe rémoise de Révolte Toi Sciences Po. Le scénario ? Reims (Joachim Taïeb, Joseph De Reboul, Omar Khalid, Vincent Mingarelli), prenant à cœur la santé et la protection de sa jeunesse, défendait devant l’Assemblée Nationale un projet de loi visant à interdire la consommation d’alcool. Paris (Maxime Thuriot, Greazi Abira, Lucas Soave, Maximin Cousy-Barbereau) dénonçait des mesures décriées comme liberticides. Ministres et députés avaient six minutes pour convaincre l’Assemblée Nationale d’adopter ou de refuser cette loi. Cette Assemblée Nationale était composée de l’audience et du jury :

– Matthew Baker : bibliothécaire de Sciences Po

– Romain Decharne : président de la Fédération Francophone de Débat

– Gaultier Feron : ancien membre de Fédération Francophone de Débat (FFD) & demi-finaliste de la Coupe de France de Débats

– Léa Abramski : co-présidente de Révolte- Toi Paris

– Hugo Rousselle : membre de la FFD

– Danell Benguigui :  co-président de Révolte-Toi Reims

– Elsa Polycarpe : co-présidente de Révolte-Toi Reims

Au cours de ce débat de deux heures, les répliques ont fusé sans interruption, générant rires ou huées,  provoquant parfois même l’admiration. Le jury a finalement proclamé Reims vainqueur de ce tournoi, lui permettant d’accéder avec les honneurs à la Coupe de France de Débats.

L’association Révolte-Toi Sciences Po entame ainsi brillamment sa première année à Reims, sous la houlette d’Elsa Polycarpe et Danell Benguigui.  Depuis septembre 2015, ils organisent des ateliers hebdomadaires où étudiantes et étudiants sont invités à venir s’entraîner à l’art de la joute oratoire. Grâce à cet entraînement (rigoureux, au vu des récents résultats), les Sciences-Pistes rémois pourront à nouveau participer à la deuxième édition de ce « choc » parisiano-rémois.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s